COMMENT MEDITER

Le Christ dit dans la Lettre 8 :

 

Quand vous méditez, adoptez la position qui vous est la plus confortable. Vous n’avez pas besoin de faire des contorsions physiques. Reposez-vous et détendez-vous. Enjoignez-vous de vous relaxer et de détendre tous vos membres, y compris la tête, la nuque, le visage, jusqu’à un état de décontraction extrême.

Je dois imprimer en vous l’idée que cette méditation devrait finir par être aussi simple que de glisser dans le sommeil. Le but de la méditation est de permettre à votre conscience toute entière de dépasser les frontières de l’intellect et de la raison. Il y a des enseignants qui vous diront « d’imaginer »… Quoi que l’on vous dise d’imaginer, vous pouvez être sûr que l’on ne vous aide pas à aller où que ce soit sauf dans quelque nouveau royaume imaginaire créé par votre propre processus de pensée.

Ce que cette méthode de « méditation » va vous procurer sera un soulagement des pensées et des tensions que vous créent les pressions de votre ego. Dans le monde imaginaire, l’ego peut – ou non – rester inactif.

 

Avant de commencer la méditation, préparez-vous en prenant tout à fait conscience que vous allez établir un contact avec la Conscience Divine aussi bien en votre conscience qu’au-delà, la transcendant elle est par conséquent aussi bien en vous qu’autour de vous. Visualisez exactement ce que cela signifie.

Rappelez-vous en tout temps que ce à quoi vous pensez est ce à quoi vous allez vous syntoniser.

Vos pensées sont des « projecteurs » qui vont établir le contact avec ce que vous recherchez.

Rappelez-vous que chaque « pensée » a sa propre fréquence vibratoire en conscience. Croyez-le, sachez-le, car c’est la vérité. Plus la pensée est spirituelle, plus les fréquences vibratoires sont élevées.

Les « formes de conscience » incarnées par les paroles ne sont pas visibles mais sont des « entités spécifiques de l’être ».

Elles possèdent la vie de la conscience en elles. Elles sont attirées vers des « formes de conscience » semblables. Le semblable attire le semblable.

Pensez « chien » et visualisez ce que cela signifie, et vos pensées se syntoniseront avec la race canine.

 

Pensez « CONSCIENCE UNIVERSELLE » ou « VIE DIVINE », avec la compréhension de ce que cela signifie à vos yeux – et vos pensées se dirigeront vers la « CONSCIENCE UNIVERSELLE » – LA VIE DIVINE.

Si vous avez parfaitement compris tout ce que j’essaie de vous dire, vous SAUREZ que votre méditation atteint son but.

Sachez-le et vous verrez votre foi se renforcer.

Votre foi reste faible parce que vous ne faites qu’espérer, ou désirer, ou « vouloir » magnétiquement vous syntoniser à LA CONSCIENCE DE VIE, parce que vous espérez tirer quelque profit de l’exercice.

 

Ne voyez-vous pas combien « terre-à-terre » est une telle approche de « CE QUI VOUS A DONNÉ LA VIE » ?

Est-ce respectueux ? Est-ce convenable de la part d’une personne qui recherche un contact sincère et s’attend à ce qu’il s’établisse ?

Alors que LA CONSCIENCE UNIVERSELLE INFINIE n’est pas le « Dieu » du ciel mythique décrit par l’Ancien Testament :

ELLE est la Réalité Infiniment Puissante, partout présente, qui manifeste SON propre dessein et SON amour attentif, intelligent, évolutionnaire pour tout ce qu’ELLE a fait naître à la vie.

Vous devez comprendre que c’est CELA que vous allez en fin de compte approcher pendant que vous êtes encore sur Terre, lorsque vous accéderez aux dimensions sublimes, après que vos émotions magnétiques se seront dissoutes non seulement dans votre mental, mais aussi dans votre subconscient et votre plexus solaire.

Tout d’abord, vous entrerez en contact avec LA VIE DIVINE PÈREMÈRE qui est à jamais active dans votre système tout entier et dans l’univers.

Rappelez-vous qu’Elle est en équilibre dans la dimension universelle infinie et en activité dans le monde.

« L’activité–Père » fixe le but. « L’amour–Mère » décide du moyen de développer les plans pour promouvoir le bien suprême de ce qui en train de s’adapter, de guérir ou d’être protégé.

(D’innombrables personnes diront que les affirmations ci-dessus ne sont qu’imagination. Elles peuvent se moquer tant qu’elles veulent. Ceux qui arrivent à établir un contact avec la « Conscience de Vie PèreMère » – un autre nom pour la Conscience de Vie Divine mais dénotant sa double qualité – vérifieront que ce qui précède est une description exacte de l’évolution spirituelle qui suit un tel contact.)

Pour en revenir à votre méditation.

Tout d’abord, avant d’essayer d’entrer en méditation, mémorisez la prière suivante de manière à ce que les paroles deviennent vôtres.

Lorsque vous serez parfaitement relaxé, commencez votre méditation avec cette prière. Dites-la lentement et visualisez la signification de chaque parole afin de vous permettre d’entrer dans la conscience du mot et de permettre à la conscience énergétique du mot d’entrer au plus profond de votre être. Pendant que vous prononcez cette prière, vous devriez fermer les yeux et diriger votre regard sur le front.

« VIE PÈRE–MÈRE, tu es ma vie, mon soutien constant, ma santé, ma protection, la satisfaction parfaite de tous mes besoins et mon inspiration la plus haute.

Je te prie de me révéler Ta véritable Réalité. Je sais que Ta VOLONTÉ est que je sois totalement illuminé, afin que je puisse mieux prendre conscience de Ta Présence en moi et autour de moi. Je crois et je sais que c’est possible. Je crois que tu me protèges et me gardes dans l’AMOUR parfait. Je sais que mon but final est de T’EXPRIMER.

En m’adressant à toi, je sais que tu es parfaitement réceptive à mes paroles car tu es L’intelligenCE AIMANTE universelle qui a si merveilleusement conçu ce monde et le manifeste dans sa forme visible.

Je sais qu’en Te demandant de me parler, je projette un faisceau de lumière de conscience dans ta Conscience Divine et que lorsque j’écouterai, TU pénétreras ma conscience humaine et te rapprocheras de plus en plus de mon esprit et de mon cœur de plus en plus réceptifs.

Je confie mon être et ma vie à ta garde. »

(Chaque fois que vous dites et visualisez cette prière, vous créez une forme de conscience spirituelle qui deviendra de plus en plus forte et élevée en fréquences vibratoires, au fur et à mesure que la véritable signification de la prière s’approfondira en votre esprit et votre cœur et que vos perceptions s’élèveront.)

Après la prière, relaxez-vous encore plus profondément et laissez votre esprit se vider autant que possible. Si des pensées font intrusion, récitez-vous doucement « Vie Divine » ou « vie père–mère » et tranquillisez à nouveau votre esprit. Après de nombreux mois de méditation sincère, il se peut que vous sentiez votre corps se mettre tout-à-coup à sursauter, comme une personne s’apprêtant à s’endormir et qui se réveille subitement. Si cela vous arrive, soyez reconnaissant car votre conscience est en train de pénétrer les barrières de vos forces de conscience que vous aviez créées et qui encapsulaient votre âme.

Lorsque vous vous sentez accéder à un état de conscience différent, profond, si profond que vous respirez à peine, sachez que vous commencez à atteindre votre but. A la fin de votre méditation, remerciez avec joie et reconnaissance.